Bryan Varblow

Les besoins d'hier aujourd'hui

Pour la préparation des Jeux Olympiques à Athènes en 2004, la Grèce a construit plus de 20 équipements pour héberger les différents événements. Le coût de construction de ces infrastructures est monté à plusieurs milliards d'euros. Moins de douze ans après la fermeture de ces jeux, un grand nombre est rarement utilisé ou totalement négligé. 

Si l'on met de côté la question de savoir si ces nouveautés maintenant obsolètes étaient des investissements valables, elles ont au moins été construites dans les temps pour donner un certain bénéfice. La ville d'accueil des prochains jeux d'été, Rio de Janeiro, risque de ne pas les terminer à temps. Imaginez seulement un tel investissement qui ne serait pas terminé à temps pour la période très courte durant laquelle il serait nécessaire. 

A un niveau plus personnel, nous pouvons nous souvenir de moments où nous avons dépensé des sommes importantes pour quelque chose qui est devenu rapidement obsolète. Si je regarde 15 ans en arrière, un objet tendance à avoir était un Palm Pilot (au complet, avec son stylet !), ou une autre variante de PDA. J'en possédais quelques-uns à cette époque. Il y a quelques années, quand j'ai essayé de les vendre lors d'un vide-grenier, la seule personne intéressée était quelqu'un fasciné par les vieilles technologies. J'ai réussi à obtenir quelques dollars pour permettre d'ajouter ces gadgets à sa collection en croissance. 

La seule chose qui reste constante est le changement. En fait, il apparaît que ce dernier n'est même pas constant. Il est en accélération. La période de stabilité des nouvelles technologies se raccourcit chaque année. Dans nos organisations, nous le constatons chaque jour. L'attention pour la technologie est réduite. Les besoins d'aujourd'hui sont le passé demain. Quelqu'un se rend à une conférence, ou lit parfois seulement un article, et entends parler d'un nouveau produit qu'on doit absolument avoir. Après des mois d'implémentation, le produit est finalement en production, pour être obsolète quelques mois plus tard quand la prochaine conférence a lieu ou un nouvel article est lu. 

Dans cet environnement de besoins en changement permanent, il peut être difficile de rester à la page. Le service informatique est parfois perçu comme un obstacle par d'autres services comme le marketing, alors que ces autres services sont perçus par l'informatique comme ignorant des efforts nécessaires pour maintenir autant de systèmes différents qui ont souvent une utilisation et une valeur restreinte. Quand AdvantageCS aide ses clients à travailler dans cet environnement, deux concepts clés émergent : l'agilité et la consolidation. 

Etre agile. Essayer rapidement de nouvelles choses. Coller aux choses qui fonctionnent, et s'éloigner de ceux qui ne fonctionnent pas. Nos clients pensent que l'activité ne peut se permettre d'attendre. Des nouveaux développements et implémentations sont effectués et priorisés en fractions plus réduites qui peuvent être déployées rapidement. Pour permettre cette approche, nous avons mis en place les mises à jour continues du logiciel. Nous nous intégrons plus fortement avec nos clients pour évaluer et construire des solutions qui peuvent être déployées rapidement par ces mises à jour, avec AdvantageCS qui fournit une partie de la solution en tandem avec le client ou un autre partenaire. Des méthodologies agiles comme le Scrum sont utilisées. 

Pour rester agile, nos clients ne peuvent se permettre d'avoir une myriade de systèmes à maintenir. Quand de nouvelles fonctionnalités sont déployées rapidement, elles ne peuvent être paralysées par des correctifs ou des mises à jour sur les intégrations vers d'autres systèmes (et que vaut un bon système s'il est une île isolée au milieu de l'océan ?). Ceci pousse à consolider sur moins de systèmes et à trouver une façon de garantir une manière de réaliser des intégrations qui sont standards et aisées à évoluer. AdvantageCS cherche à aider ses clients dans ce domaine alors même qu'ils acceptent de plus en plus d'être en changement permanent. 

Quand des projets plus larges sont entamés, comme par exemple l'implémentation d'Advantage, ils apportent avec eux la nécessité d'anticiper la capacité à reste agile par la suite. Quand le projet démarre, il doit répondre à des besoins multiples au sein de l'organisation. Il doit limiter les intégrations ou préférer les versions faciles. Sa mise à jour en continue doit être possible plutôt que d'arrimer l'activité à une fonctionnalité qui sera rapidement obsolète. Je dis souvent que nos clients les plus malins ne sont pas ceux qui restent à jour sur notre logiciel pour gérer les besoins métiers du jour, mais ceux qui restent à jour pour traiter les besoins qui ne sont pas encore apparus. Le logiciel déployé l'année dernière a été construit pour répondre aux besoins de l'utilisateur de l'année dernière. 

Quels défis devez-vous affronter pour rester agile au sein de votre organisation ?


Share this post.

Sélection d'Articles

Comment AdvantageCS augmente la rétention des employés

Feb 9, 2024
Les entreprises technologiques sont connues pour leur taux élevé de rotation …

Faites connaissance avec Gabriel Rees, notre nouvel analyste

Jan 31, 2024
Nous sommes heureux d'accueillir Gabriel Rees, le nouveau membre de notre é …

L'importance des offres groupées : augmenter la valeur de la marque et la fidélisation des clients

Jan 16, 2024
Dans un monde numérique en constante évolution, les éditeurs cherchent en …